Dominique Michel

BIOGRAPHIE

Née à Sorel sous le nom d’Aimée Sylvestre, Dominique Michel déménage à Montréal avec ses parents à l’âge de cinq ans. Comme elle a tendance à faire des mauvais coups avec les voisins, ses parents, qui travaillent énormément pour joindre les deux bouts, l’envoient au pensionnat, au couvent des Sœurs de Sainte-Anne, à Lachine. Là-bas, la taquine jeune fille séduit les religieuses, qui lui apprennent le chant, la gymnastique, le tricot et le piano. Très douée en musique, elle se destine à une carrière de pianiste de concert. Toutefois, ses plans changent lorsqu’elle accompagne une amie à une audition dans un cabaret. Elle obtient alors un contrat et fait ses débuts comme chanteuse à 19 ans, au grand dam de son père, qui ne veut surtout pas la voir sombrer dans l’alcool comme sa mère.

En 1957, elle obtient un succès phénoménal avec son disque En veillant su’l’perron, qui s’écoule à 100 000 exemplaires. L’année suivante, elle épouse le joueur de hockey Camille Henry et parle déjà de prendre sa retraite du showbiz. Dix ans plus tard — et une fois son divorce prononcé —, elle est à mille lieues de se retirer de la vie publique, elle qui jouit du succès incroyable de Moi et l’autre avec sa chère amie Denise Filiatrault, qu’elle a rencontrée dans les cabarets. Riche d’un talent certain en comédie, Dodo est la vedette de plusieurs films comiques. Elle est aussi une des seules femmes humoristes à présenter des spectacles de grande envergure comme Showtime, Dominique, Showtime. En 1985, Dodo anime le premier d’une grande série de galas pour le Festival Juste pour rire. Toujours dans le cœur des Québécois, ce petit bout de femme a marqué notre histoire par le rire, entre autres, grâce à ses participations à de nombreux Bye Bye.

En 2010, tout le Québec est ébranlé alors qu’il apprend que sa Dodo nationale est atteinte du cancer du côlon et subira une intervention chirurgicale. Après plusieurs mois de traitement, Dominique Michel se porte bien. Elle effectuera un court retour lors du Gala Juste pour rire d'Éric Salvail en 2011. Cette dernière a été ovationnée de longues minutes par l'assistance ravi de revoir leur idole!

SON CV

À la télé

2000 Catherine 

1994 La petite vie

1992 Montréal, ville ouverte

1988 Les tisserands du pouvoir

1982 Métro-boulot-dodo

1956-1961 Au p’tit café

1971-1997 Bye Bye...

1977-1979 Dominique

1976 Chère Isabelle

1966 Moi et l'autre

Au cinéma

2003 Les invasions barbares

1999 Laura Cadieux... la suite

1994 Louis 19

1987 Un zoo la nuit

1986 Le déclin de l’empire américain

1984 Le crime d’Ovide Plouffe

1976 Je suis loin de toi mignonne

1974 Les aventures d’une jeune veuve

1973 J’ai mon voyage!

1971 Tiens-toi bien après les oreilles à papa

Récompenses

Grande Montréalaise, officière de l’Ordre du Canada et chevalière de l’Ordre national du Québec, la petite Dominique Michel occupe une énorme place au cœur de notre culture.

Saviez vous que ...

... Enfant, Dominique était souvent malade; elle a, entre autres, souffert de la tuberculose.

... C’est pour ne pas être reconnue par son père lors d’un concours radiophonique qu’Aimée Sylvestre change son nom. Elle choisit Dominique parce que ce prénom figure sur son baptistaire et Michel en l’honneur de l’acteur français Michel Auclair.

... Comme elle rêve de faire carrière à Paris, Dominique s’envole pour la France sans le dire à ses parents et revient à la maison complètement désargentée quelques mois plus tard.

... Elle a possédé une boutique de vêtements pour homme, La Chemiserie, et le bar Chez Zouzou.

... Passionnée de l’immobilier, elle a son diplôme d’agente immobilière.

... Elle s’est occupée des carrières de Valérie Blais et de Cathy Gauthier.

... Elle a fréquenté Camille Henry, Henri Heusdens, Henri Atlas et André Laurence.

... En septembre 2012, elle a célébré son 80e anniversaire de naissance en ondes à Deux filles le matin et a avoué qu’elle était en amour, mais qu’elle préférait garder ce petit bonheur pour elle-même.