France Beaudoin

BIOGRAPHIE

France Beaudoin a commencé à travailler à l’âge de 13 ans.  Après ses études en communication à Jonquière, elle est embauchée par TQS en tant que journaliste. Au début des années 90, elle devient recherchiste à CKAC et journaliste à Télé 7, en Estrie. Mais c’est avec l’émission La poule aux œufs d’or qu’elle fait son entrée dans le monde télévisuel. Suivra la première saison de Fort Boyard, version québécoise, qu’elle coanimera avec  Guy Richer. C’est cependant à Deux filles le matin qu’elle animera pendant plusieurs saisons avec France Castel et Sonia Vachon, que le public découvre son talent d’animatrice.

Elle fait ensuite le saut à Radio-Canada pour animer son propre talk-show, Bons baisers de France — un passage qui attisera quelque peu la guerre des réseaux. Elle a depuis élaboré l’émission M pour Musique et En direct de l’univers, un concept qui remporte beaucoup de succès. Tout récemment, elle a fondé sa boîte de production, Pamplemousse média, avec Nancy Charest et Jean-François Blais, qui ont uni leur passion de la télé afin de concevoir de nouveaux projets. Leur première production, Dis-moi tout, sera en ondes à Télé-Québec à l’hiver 2013 et s’adressera aux enfants de 5 à 11 ans.

SON CV

À la télé

2013 Dis-moi tout

2009-2012 En direct de l’univers

2005-2010 Bons baisers de France

2008-2009 M pour Musique

2000-2005 Deux filles le matin

1999-2000 Becs et museaux

1995-2000 Les ailes de la mode

1994-1998 Bla, bla, bla

1993 Fort Boyard

1993-1997 La vie en Estrie

1990 La poule aux œufs d’or

À la radio

2008-2009 Une heure avec…

2007 Studio 12

Récompense

2001 - Lauréate du Prix Jean Besré

Saviez vous que ...

... Elle s’est mariée au comédien Vincent Gratton le 26 juin 2004. Elle a vécu plusieurs fausses couches avant de militer pour l’adoption internationale. À son retour de Chine avec sa fille Juliette (2005), quelle ne fut pas sa surprise d'apprendre qu'elle attendait son premier enfant biologique, Théo (2006).

... France est née dans une famille de musiciens et a perpétué la tradition dans son cocon familial. Il ne se passe pas trois jours sans musique: piano, guitare, clarinette, trompette, harmonica, violon... Tout le monde se partage les instruments.

... Sa mère était coiffeuse et son père, propriétaire d’un magasin général. Son père est mort à 56 ans d’un cancer. À l’époque France avait 24 ans; elle se souvient que le départ de son père a entraîné deux années de noirceur dans sa vie, marquées également par un épuisement professionnel.

... Elle a passé les étés de son enfance à Saint-Jacques-le-Majeur, au bord d’un lac, à 20 km de sa maison de Disraeli.

... Le journaliste Benoît Johnson, qui a été son patron, l’a beaucoup influencée.