Pierre Bruneau

BIOGRAPHIE

Tout d’abord étudiant en psychologie à l’université, Pierre Bruneau débute dans les communications grâce à un concours d’art oratoire qu’il remporte. Le prix: faire des chroniques à la radio de Victoriaville. Il fait rapidement son chemin et se joint à l’équipe des nouvelles de CKAC, à Montréal. La crédibilité qu’il acquiert lui permet d’obtenir, en 1976, un poste de lecteur de nouvelles à Télé-Métropole, aujourd’hui TVA. Il n’a alors que 23 ans. La carrière du grand chef d’antenne ne fait que commencer. Depuis, il a animé avec brio le TVA 17 heures, le TVA 18 heures et le TVA Midi.

Près des gens, intègre et très humain, Pierre Bruneau se dévoue aussi à de nombreuses causes qui lui tiennent à cœur, comme la Maison Fontaine de vie, La Maison Victor-Gadbois et la Fondation du Collège de Victoriaville. Il soutient également LEUCAN, dont son fils Charles a été le porte-parole, et fonde la Fondation Charles Bruneau en 1990. Les Québécois l’aiment pour sa bonne humeur, son courage et sa détermination.

SON CV

À la télé

2009-2012 TVA nouvelles

2001-2009 Le TVA 17 heures

1982-2001 Le 18 heures, Ici Montréal, Les nouvelles TVA, Le TVA 18 heures

1972-1978 Qu’en pense le Québec, Y’a du soleil

À la radio

1973 Il se joint au service des nouvelles de CKAC, à Montréal.

1972 Il devient journaliste pour la station de radio CJTR, à Trois-Rivières.

1972 Il fait ses débuts à la station AM de Victoriaville, CFDA.

En librairie

2004 Quand je serai grand, je serai guéri

Récompenses

2013 - Prix Artis: Meilleur animateut de bulletins de nouvelle

2012 - Insigne de l’Ordre du Canada

2011-2012 - Prix Artis: Meilleur animateur de bulletins de nouvelles

2008 - Officier de l’Ordre national du Québec

2004 - Ordre de la Pléiade

2003 - Ordre du Mérite de la radiodiffusion canadienne

1990 à 1999 - Métrostar: Meilleur lecteur de bulletin de nouvelles

1987-1988 - Métrostar: Meilleur animateur d’émissions d’information

Saviez vous que ...

... Sa femme, Ginette St-Cyr, est sa compagne depuis plus de 30 ans. Ils ont eu trois enfants, Charles (décédé en 1988 de la leucémie), Geneviève et Jean-Sébastien.

... Il refuse deux fois la proposition d’emploi que lui fait CKAC dans les années 70, convaincu qu’il n’est pas destiné à faire carrière dans les communications. Il cède toutefois à la troisième proposition et déménage à Montréal.

... À la suite des attaques du 11 septembre 2001, le réseau TVA lui offre d’animer un nouveau bulletin de nouvelles en fin de journée. C’est ainsi qu’il devient le chef d’antenne du bulletin TVA 17 heures, en plus d’animer le TVA 18 heures.

... En 2008 et en 2009, il entreprend l’ascension du Kilimanjaro en compagnie de sa femme. Les fonds amassés sont donnés à la Fondation Charles Bruneau en mémoire de son fils décédé. Puis, en 2010, il relève un autre défi important: l’ascension du camp de base de l’Everest.