La guerre des tuques

Clin d'oeil au film mythique

Le 18 décembre 2012 à 10:55

© Courtoisie
Raphaël Gendron-Martin / Agence QMI

À quoi ressemblerait La Guerre des tuques si le film avait lieu en 2012? C’est la question amusante que s’est posée l’équipe de Sid Lee, dans une publicité pour Vidéotron, qui fait fureur depuis quelques jours au petit écran et sur Internet. Une belle prouesse technique qui fait sourire les nostalgiques.

Pour la quatrième année, la boîte Sid Lee a reçu le mandat de concevoir une publicité pour Vidéotron, pour le temps des Fêtes. Les trois concepteurs (Alex Bernier, Guillaume Bergeron et Jonathan Lavoie), tous dans la trentaine, se sont demandé quel film avait marqué leur enfance à Noël. La réponse était unanime: La Guerre des tuques.

Le trio a alors eu l’idée de reconstituer une scène du célèbre Conte pour tous, mais à la sauce 2012. On se retrouve alors avec les personnages de Luc et Sophie, qui se rencontrent tout près du château de neige. Le téléphone cellulaire remplace maintenant le clairon de Luc.
 

Écran vert

Ayant remarqué le sérieux de la démarche, la compagnie Les Productions La Fête, qui détient les droits de tous les Contes pour tous, a rapidement embarqué dans l’aventure. L’équipe de Sid Lee a non seulement pu compter sur la version du film restaurée (pour le compte d’Éléphant, sur illico), mais également sur la bande maîtresse de son.
 
Avec l’aide de la boîte FLY Studio, Sid Lee a décidé de remplacer les acteurs de la version originale par des jeunes comédiens d’aujourd’hui. Le tournage s’est ainsi déroulé devant un écran vert.
 
Pour le casting des deux jeunes comédiens, les concepteurs ont rencontré environ 75 acteurs. Leur choix s’est posé sur Louis-David Leblanc et Mariane Lalumière, qui avaient auditionné ensemble et qui étaient magiques.
 

Bénédiction de Rock Demers

Le producteur Rock Demers s’est personnellement rendu sur le plateau de tournage de la publicité. «Avoir sa bénédiction a été un honneur», dit Alex Bernier.
 
«C’est fascinant de voir l’évolution de la technologie, de 1984 à aujourd’hui, a dit le producteur, dans une vidéo making-of diffusée sur Internet. On a l’impression d’être devant le fort qu’on avait construit il y a 28 ans. C’est extraordinaire.»
 
Depuis sa diffusion, il y a moins d’une semaine, la vidéo connaît un grand succès: elle a été visionnée plus de 100 000 fois sur Youtube.
 
Même si plusieurs applaudissent le clin d’œil, d’autres y voient plutôt la récupération commerciale d’un classique du cinéma québécois. «Ça me dérange qu’il y en ait qui crient au sacrilège, dit Alex Bernier. Je suis tellement un fan du film que je n’aurais jamais voulu souiller cette œuvre-là. On a essayé de le faire dans le plus grand des respects.»
 
À ceux qui se demandent si Sid Lee et Vidéotron reprendront d’autres Contes pour tous comme Bach et Bottine, Alex Bernier répond par la négative. «On essaie de résister à faire des suites, car il y a moins de défis. À moins qu’on trouve une raison qui ferait en sorte que ce serait meilleur que l’original, on ne le fera pas.»
 
•Le film La Guerre des tuques est disponible sur illico, dans la fenêtre Éléphant.
•Pub Vidéotron - La guerre des tuques 2012 (version intégrale)
•Pub Vidéotron - La guerre des tuques 2012 (Making Of)

 

Commentaires :
commentaires