Festival international du blues de Tremblant

Normand Brathwaite enthousiaste

Le 3 juillet 2012 à 16:19

Normand Brathwaite, porte-parole du Festival international du blues de Tremblant
© Jocelyn Mallette / Agence QMI
Maxime Beauregard-Martin / Agence QMI

À quelques jours du début du 19e Festival international du blues de Tremblant, le porte-parole de l’événement, Normand Brathwaite, a une fois de plus convié les mélomanes à venir faire un tour dans les Laurentides pour entendre gratuitement les meilleurs musiciens de la planète blues, du 6 au 15 juillet.

«Cette année, le Festival s’ouvre un peu, a-t-il souligné. On reste blues, bien sûr. Mais on aura aussi quelques chansons “funk”.»

Parmi les 150 concerts qui seront présentés à Tremblant, c’est surtout le groupe Tower of Power, en spectacle le 7 juillet, qui retient l’attention.

«C’est un des “bands” qui a les meilleurs cuivres au monde, a indiqué Normand Brathwaite. C’est un gros coup que le Festival a fait.»

À cela s’ajoutent la «darling» du blues canadien, Layla Zoe, et le guitariste sexagénaire Debbie Davis, qui lanceront les festivités le 6 juillet. Sans oublier les Nanette Workman, Nadja et Alexis P. Suter Band.

«Il va y avoir de la musique partout tout le temps, s’est réjoui le porte-parole. Même après les spectacles, dans les bars. La ville va devenir blues.»

Normand Brathwaire promet d’offrir un party format géant alors qu’il montera sur scène le 10 juillet avec une dizaine d’artistes, dont sa fille, Élizabeth Blouin-Brathwaite. «Le but c’est de triper, d’avoir du “fun” et de faire des “tounes” “cool” avec du monde qu’on aime», a résumé la chanteuse.

 

La programmation complète de la 19e édition du Festival international du blues de Tremblant est disponible en ligne (tremblant.ca).

Commentaires :
commentaires