Salon du livre de Montréal

Dany Laferrière sacré auteur immortel

Le 20 novembre 2014 à 14:29

© Jocelyn Malette / Agence QMI
Judith Plamondon / Agence QMI

Véritable tradition automnale, le Salon du livre de Montréal a de nouveau ouvert ses portes aux petits et grands lecteurs, mercredi soir, à la Place Bonaventure, donnant le coup d'envoi de cette 37e édition avec un hommage à l'écrivain Dany Laferrière.

Pour inaugurer ses activités, le Salon du livre avait convié le maire de Montréal, Denis Coderre; «une première présence pour un maire depuis plusieurs années», aux dires des organisateurs.
 
«Je suis un aimant du livre, j'adore le livre. C'est important pour moi d'être ici pour demander aux auteurs de continuer de nous faire rêver», a affirmé le maire Coderre, martelant l'importance de soutenir la culture à tous les paliers de gouvernement.
 
La soirée d'inauguration s'est poursuivie avec la remise d'un titre d'immortalité à l'écrivain Dany Laferrière, un prix symbolique visant à témoigner au prolifique auteur une «reconnaissance éternelle pour son amour de la langue française qui traverse l'Amérique et les Caraïbes».
 
«Suis-je immortel? Oui, a laissé tomber Dany Laferrière. “La mort n'est qu'une question de statistique”, disait l'écrivain Borges. Nous sommes tous immortels jusqu'à ce que nous en décidions autrement.»
 
Les amoureux de la lecture ont jusqu'au lundi 24 novembre pour visiter le Salon du livre.
 

Chrystine Brouillet récompensée

L'auteure Chrystine Brouillet a mis la main mercredi soir sur le prestigieux prix Marcel-Couture pour son livre Sur la piste de Maud Graham. Promenades et gourmandises, coécrit avec Marie-Ève Sévigny et publié chez Parfum d'encre.
 
«Ça fait plus de 30 ans que cette histoire d'amour existe entre le personnage de Maud et le public», a affirmé l'auteure, s'empressant d'ajouter que «contrairement à ce qu'il a été écrit dans les journaux, Maud Graham n'est pas près de prendre sa retraite», et ce, en dépit de la faillite de La courte échelle.
 
L'Association des écrivains québécois pour la jeunesse a également dévoilé le lauréat du prix Cécile-Gagnon 2014 pour son volet roman. C'est l'auteure Annie Dubreuil qui a récolté les honneurs, pour Les tranches de vie de Félix (Tome 1) - Un automne de blé entier, publié aux éditions Vents d'Ouest.
 

 

Commentaires :
commentaires