Festival d'été de Québec

Marie-Mai renouera avec Johnny Hallyday

Le 18 juin 2012 à 22:24

Marie-Mai et Fred St-Gelais
Marie-Mai et son mari Fred St-Gelais ont été accueillis par un groupe de fans à l'aéroport Pierre-Élliot-Trudeau lundi matin. © Jocelyn Malette
Sandra Godin / Agence QMI

Après sa performance avec la légende du rock français au stade de France samedi et dimanche soir, Marie-Mai renouvellera l’expérience le 10 juillet, lors du concert de Johnny Hallyday sur les plaines d’Abraham, dans le cadre du 45e Festival d’été de Québec.

Rencontrée à l’aéroport Pierre-Élliot-Trudeau, alors qu’elle débarquait tout juste de l’avion qui la ramenait de Paris, où elle a fait la première partie d’Hallyday ainsi qu’un duo pour la chanson Vivre pour le meilleur, elle s’est avouée « fébrile ».

Émue par l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par sa famille et quelques admirateurs, elle a qualifié de «moment magique» ce qu’elle a vécu devant plus de 60 000 spectateurs ce week-end.

«J’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’émotions en même temps, j’essaie de garder le contrôle, mais ça va vraiment bien», a-t-elle confié quelques minutes après son arrivée.

Avant le duo avec Johnny Hallyday, la rockeuse québécoise a d’abord assuré la première partie du spectacle, durant environ 30 minutes.

«Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en allant là-bas. Parce que le public de Johnny lui est très fidèle. Donc ça aurait pu mal se passer, mais heureusement les gens étaient super réceptifs, tapaient dans leurs mains, je sentais vraiment qu’ils passaient du bon temps.»

Elle voit son avenir en France une étape à la fois. «Ce que j’aime jusqu’à maintenant, c’est qu’il y a toujours de beaux projets qui arrivent. Ça avance de façon naturelle. Il y a eu Simple Plan, avec qui j’ai fait Jet Lag au Zénith de Paris en mars dernier, ce à quoi je ne m’attendais pas du tout. J’ai l’impression que je n’ai pas besoin d’aller à contre-courant, ça va juste bien en ce moment,» a-t-elle confié, tout sourire.

Un album surprenant

Le quatrième album en carrière de Marie-Mai sortira simultanément au Québec et en France, le 24 septembre prochain. Elle promet un opus surprenant, tout en étant fidèle à elle-même et à ses influences.

Presque finalisé, il ne reste qu’une chanson à peaufiner et le titre à choisir. Elle offrira un album «tout en couleur», et comme à l’habitude, «avec beaucoup d’amour».

«Je vais dans un univers différent. Autant je peux aller dans des chansons très électro, très rock, très pop, et je peux aller dans une facette de ma personnalité un peu plus artistique, un peu plus fragile. Donc l’album est bien balancé.»

Un nouveau défi

La rockeuse ne le cache pas, elle adore les nouveaux défis. C’est pourquoi elle est très heureuse d’avoir accepté la proposition d’être « coach » à l’émission La Voix, adaptation québécoise de The Voice, pilotée par Productions J et présentée à TVA l’hiver prochain.

«Je vois ça comme un autre fabuleux défi. J’aime faire des choses que je n’ai jamais faites avant, donc cette émission était pour moi. C’est une opportunité de montrer aux gens à quel point je suis passionnée de musique, de la voix, de l’interprétation, et partager ça avec les gens qui vont faire partie de mon équipe. Et je veux former une équipe très éclectique.»

 

Commentaires :
commentaires