Accès illimité: Au coeur des confidences!

Le 11 mars 2016 à 16:00

Crédit photo: Maxime Thibodeau
Julie Bosman

Chaque semaine, 7 Jours vous présentera des extraits exclusifs de ce que nous réservent les prochains épisodes d’Accès illimité. Pour partir le bal, nous avons rencontré les animateurs Jean-Philippe Dion et Anouk Meunier afin d’en apprendre davantage sur la cinquième saison de l’émission, qui s’annonce riche en émotions!

 

Jean-Philippe, dans quel état d’esprit avez-vous entamé cette nouvelle saison? 

 

C’est toujours difficile de savoir ce qui sera d’actualité quand l’émission sera diffusée, puisqu’on commence à préparer la saison cinq mois à l’avance. Il faut faire un important travail de recherche en amont et, comme plusieurs projets artistiques semblent se décider à la dernière minute, j’avoue avoir vécu un petit vertige. Mes craintes ont toutefois été de courte durée, parce que plusieurs artistes que nous rêvions de recevoir depuis longtemps ont accepté notre invitation. 

 

Quels sont ces invités? 

 

Je pense à Guylaine Tremblay, que nous suivons alors qu’elle prépare son retour sur les planches, aux sœurs Boulay, que j’ai rencontrées à Saint-Pierre-et-Miquelon, aux Cowboys Fringants, qui font très peu d’apparitions médiatiques, à Luc Langevin, qui entame sa carrière en France... Nous en sommes à notre cinquième saison, et de gros noms composent notre liste d’invités. Ce qui nous rend le plus fiers, c’est le lien de confiance qui nous permet de suivre nos invités du début à la fin d’un projet, de recueillir leurs réflexions profondes, de vivre avec eux des moments uniques, et ce, peu importe leur niveau de notoriété. 

 

La bande-annonce de la saison laisse croire que vous recueillez des confidences vraiment touchantes... 

 

Au fil des années, Anouk et moi avons constaté que nous prenons un réel plaisir à faire de longues entrevues avec nos invités. Il nous est déjà arrivé dans le passé de finir nos tournages essoufflés et un peu frustrés parce que nous avions surtout couru d’un endroit à un autre. Cette année, nous prenons davantage notre temps, et ça se sent dans les confidences que les artistes nous font.

 

Vous consacrez toute l’heure de votre première émission à Marie-Mai, qui a vécu une fin et un début d’année très chargés, sur les plans tant personnel que professionnel...

 

Oui, nous avons suivi Marie-Mai dans la préparation de sa résidence de 22 représentations en 25 jours, au Théâtre St-Denis, de son spectacle qu’elle mettait elle-même en scène. Nous étions là aussi pendant les répétitions, et ça n’allait pas toujours comme elle l’aurait souhaité. Nous étions présents lors de certaines représentations et, évidemment, lors du dernier spectacle, où l’émotion était à son comble. Quand nous avons appris la nouvelle de sa séparation, ç’a été un choc. On ne s’y attendait vraiment pas. Rien ne laissait penser que ça allait se produire. Nous avions de la peine pour Fred et elle. Nous avons abordé le sujet, mais tout s’est fait dans le respect. C’était déjà prévu depuis longtemps qu’elle allait nous accorder une entrevue-bilan après sa série de représentations. On n’a pas eu le choix de parler de sa séparation pour comprendre ce qu’elle vivait au moment où nous étions en tournage.

 

Anouk, comment abordez-vous cette nouvelle saison? 

 

Avec beaucoup de fierté et d’excitation. Quand je prends conscience de tout ce que nous avons accompli au fil des années, j’en suis très fière... Et nous aurons cette année une saison aussi trépidante que la précédente!

 

Vous êtes sans doute plus forte grâce à l’expérience acquise. Après tout, cette émission comporte son lot d’imprévus... 

 

Oui, et je fonctionne bien sur l’adrénaline et je réagis bien devant les revirements constants qui font partie d’Accès illimité. Nos horaires sont à la fois affolants et excitants, et j’adore ça! Cette émission m’apporte beaucoup sur le plan professionnel, mais aussi sur le plan personnel. Passer autant de temps avec les invités et aborder toutes sortes de sujets me fait vivre des moments uniques.

 

Pouvez-vous partager quelques-uns de ces moments uniques? 

 

Mon premier tournage s’est déroulé à Cannes avec Karine Vanasse. Ç’a été tripant d’être témoin de son succès international. J’ai aussi eu le privilège d’accompagner Maripier Morin à Vancouver pour aller voir Brandon Prust. J’ai vécu un moment unique avec Les Trois Accords à Brooklyn. Il y a aussi Luc Langevin qui est devenu très émotif en se remémorant son audition pour Comme par magie. Et j’ai eu beaucoup de plaisir avec Louis Morissette, Véro et leurs enfants, qui ont la répartie facile.

 

Quels autres tournages vous attendent?

 

Je vais rencontrer Denis Lévesque, François Bellefeuille, René Simard, P.A. Méthot. Je vais aussi retrouver Les Trois Accords et j’ai d’autres tournages avec Guylaine Tremblay. J’ai vraiment une job de rêve!

 

Accès illimité | Dimanche 21 h 30 (TVA)

Les confidences d’Accès illimité | Dès le dimanche 20 mars 23 h (MOI&cie)

Surveillez chaque jeudi l’entrevue d’Accès Illimité publiée en primeur dans votre magazine! Aussi, ne manquez pas la confidence 7 Jours, chaque dimanche dans Accès illimité!

Commentaires :
commentaires