Charles Lafortune

Le «cinquième coach» de La Voix!

Le 17 avril 2013 à 12:01

charles lafortune
© Eric Myre
Nathalie Slight

Les dimanches de Charles Lafortune ne seront plus les mêmes après la grande finale de La Voix. Parions que l’animateur, qui a mené de main de maître la première version québécoise de cette grande compétition vocale, risque de s’ennuyer de l’atmosphère de camaraderie qui régnait semaine après semaine sur le plateau.

Charles, qu’est-ce qui va te manquer le plus de La Voix?

Le fait que des gens de talents «trippent» ensemble. Quand on se promène dans les corridors du studio Mel’s, on entend constamment des jams improvisés. Après avoir chanté toute la journée, qu’est-ce que les candidats font pour passer le temps? Ils chantent encore…

Maintenant que l’aventure est terminée, tu vas vivre un deuil, tout comme les candidats.

Oui, c’est certain, mais on va rester en contact. J’ai l’intention d’inviter de temps à autre d’anciens candidats de La Voix  à l’émission Les poids lourd du retour à CKOI. Puis, je vais me tenir au courant des projets  de chacun. J’ai déjà de la musique de certains d’entre eux dans mon iPod. Par exemple, j’ai écouté du Jeffrey Piton en me rendant au studio aujourd’hui. Chose certaine, vous n’avez pas fini d’entendre parler d’eux. En ce qui a trait à Valérie Carpentier, Ariane voit en elle des choses que même Valérie ne voit pas encore! C’est clair, la grande gagnante de La Voix va nous surprendre!

(Marc Dupré, qui est présent dans la salle de presse, se mêle spontanément à la conversation).

Marc Dupré: Charles, si je peux me permettre un commentaire, je dirais que  tu es vraiment le «cinquième coach» de La Voix. Plus la compétition avançait, plus tu te permettais de nous donner des conseils… et de bons conseils en plus! (Rires). Peu de gens le savent, mais Charles est un mélomane; il a de l’oreille et une grande culture musicale. Parfois, il nous textait: «As-tu pensé à telle chanson pour tel candidat?».

Charles Lafortune: Les coachs étaient collés à l’aventure tandis que moi, j’avais un peu de recul. Voilà pourquoi je me suis permis d’y aller de quelques suggestions. Cela dit, je n’aurais pas voulu être à leur place. Laisser partir un candidat, j’en aurai été incapable.

Marc Dupré: Au milieu de l’aventure, Charles est venu me dire: «Marc, tu es trop sérieux! Tu as le droit d’avoir du fun, d’être toi-même! Et c’est à partir de ce moment-là que je me suis vraiment laissé aller. J’en suis reconnaissant, vraiment. Charles, je te laisse le mot de la fin parce que c’est ton entrevue après tout!

(Les deux complices éclatent de rire).

Charles, quel  a été ton meilleur moment à La Voix?

Si on parle de ce soir, je dirais: le moment où je me suis adressé aux candidats avant d’entrer en ondes. C’était tellement gros pour eux la grande finale, j’ai essayé de ramener ça à l’essentiel. Je leur ai dit: «Moi quand j’anime, je ne m’adresse pas au 2,7 millions de personnes qui nous regardent, je parle à Carol et Christian qui sont derrière les caméras. Ce soir, vous chantez pour eux et vous oubliez le reste!». J’ignore si mon commentaire a fait une différence mais… on a eu un des plus beaux shows de télévision!

 

Commentaires :
commentaires