30 vies

Élise Guilbault sera la prochaine enseignante vedette

Le 2 mai 2012 à 11:30

© Eric Carrière
Marc-André Lemieux / Agence QMI

Élise Guilbault arpentera les corridors de l’école du Vieux-Havre dès septembre dans la prochaine saison de 30 vies, la quotidienne de Radio-Canada. Elle y jouera le rôle d’Angie Caron, un professeur d’art.

Élise Guilbault succède ainsi à Guillaume Lemay-Thivierge et Marina Orsini, les têtes d’affiche des deux premières saisons du feuilleton.

«C’est un grand honneur, mais aussi un grand stress d’écrire pour une actrice d’un tel niveau», a déclaré Fabienne Larouche mercredi midi, quelques secondes avant de révéler l’identité de sa nouvelle muse. «Pour vous dire la vérité, j’ai la chienne!», a lancé l’auteure.

C’est au 12e étage de la grande tour du boulevard René-Lévesque qu’Élise Guilbault est apparue aux journalistes. Une fois assise à la table de conférence, l’étoile du petit écran s’est dite «honorée» de se glisser sous les traits d’une enseignante. «J’ai beaucoup de respect pour ce métier, a-t-elle souligné. Je viens d’une famille d’enseignants.»

«J’ai joué quelques maîtresses dans ma vie… mais jamais de maîtresse d’école», a-t-elle rigolé.

«C’est un de mes beaux “catchs”, a poursuivi Fabienne Larouche. Je suis très heureuse de travailler avec Élise Guilbault; c’est une “cristi” de bonne actrice!» On sait peu de choses sur cette Angie Caron. Fabienne Larouche a toutefois indiqué qu’elle «aura un fils qui enseignera à la même école qu’elle».

«Je sais que c’est difficile à croire qu’une femme aussi jeune que moi ait un enfant aussi vieux», a rigolé Élise Guilbault après les révélations de l’auteure.

La comédienne joue aussi le personnage de Réjane dans Yamaska, pour lequel elle a remporté le trophée du meilleur rôle féminin dans un téléroman au 27e Gala Artis.

 

 

Commentaires :
commentaires