Décès de Serge Grenier

Il serait mort après une chute de plusieurs étages

Le 13 avril 2012 à 9:36

© Daniel Auclair
Agence QMI

L’humoriste Serge Grenier, décédé le 6 avril, ne serait pas mort d’une courte maladie comme on le croyait, mais bien après avoir effectué une chute de plusieurs étages de la résidence où il avait été admis, rue Victoria, à Saint-Lambert, a-t-on appris jeudi.

«L’information est très limitée pour le moment, car le coroner Jacques Robinson est encore au début de son investigation, mais on sait qu’il s’agit, dans le cas de M. Grenier, d’un décès de nature accidentelle plutôt que de nature naturelle. De prime abord, il serait question effectivement d’une chute qui est survenue le 6 avril», a relaté la porte-parole du coroner, Geneviève Guilbeault.

Le Journal de Montréal a écrit jeudi après-midi que l’homme de 73 ans, qui souffrait de démence selon un proche de la famille, avait été admis dans une résidence de Saint-Lambert depuis environ deux mois. Il devait y subir une évaluation psychiatrique.

Mais M. Grenier, refusant de demeurer à cet endroit, a poursuivi le quotidien sur son site, aurait utilisé un drap, à titre de corde, dans le but de s’évader par une fenêtre du cinquième étage.

Il aurait fait une chute de trois étages, après avoir réussi à franchir deux étages à l’aide du drap en question.

«Il était vivant lorsque les ambulanciers sont arrivés sur place, sur la rue Victoria, mais il est décédé à l’hôpital», a confirmé pour sa part un porte-parole du Service de police de l'agglomération de Longueuil.
 

Commentaires :
commentaires