Ambassadeur de l’Usine à vélo Cadbury

«Les enfants sont éblouis» – Jean-Pier Gravel

Le 30 avril 2012 à 13:58

Jean-Pier Gravel, lors de sa visite au Ghana, en 2011
Jean-Pier Gravel, lors de sa visite au Ghana, en 2011 © Gracieuseté
7 Jours

Jean-Pier Gravel se glisse pour la deuxième fois parmi les ambassadeurs de L’Usine à vélos de Cadbury.

Le programme a pour but d’améliorer la vie d’enfants ghanéens en leur offrant une bicyclette qui leur permettra de se rendre à l’école, d’aider leur famille ou même tout simplement de s’amuser.

«Les étudiants ghanéens peuvent marcher jusqu'à deux heures pour aller à l'école, explique l’animateur. C'est du temps qui n'est pas passé sur les bancs d'école. L'éducation en Afrique, c'est important: c'est la clé de l'avenir.» 

Pour une quatrième année consécutive, L’Usine à vélos de Cadbury rouvre donc ses portes avec pour objectif d’expédier plus de 5000 bicyclettes aux élèves africains. Jusqu’au 31 juillet, Jean-Pier invite les Québécois à faire leur part en se rendant au www.usineavelos.com. Le produit Cadbury qu’ils se sont procuré se verra alors «transformé» en une pièce virtuelle de vélo. Chaque bicyclette nécessite 100 pièces virtuelles.

«Depuis quatre ans, le programme L'Usine à vélos de Cadbury a permis de changer le quotidien de jeunes Ghanéens en offrant plus de 12 000 bicyclettes. Au Ghana, un vélo est synonyme de mobilité, de liberté et de changement», confie l’ambassadeur, qui s’est lui-même rendu sur le continent africain l’année dernière afin de livrer plus de 4000 vélos. «Quand on les remet, les enfants sont éblouis: la plupart n'ont jamais conduit de bicyclette de leur vie. Ça change non seulement la vie du jeune, mais celle de tout son village.»

Pour de plus amples renseignements sur le programme L’Usine à vélos de Cadbury ou pour «convertir» votre produit en pièce virtuelle de bicyclette, visitez www.usineavelos.com.

 

 

 

Commentaires :
commentaires