2013

Un vent de changement pour Ima

Le 23 décembre 2012 à 10:13

© Éric Carrière
Catherine Chantal-Boivin

Ima a souligné ses 10 ans de carrière cette année. La chanteuse, qui s’apprête à effectuer un virage musical, fait un retour sur 2012, l’année au cours de laquelle elle dit s’être enfin totalement acceptée.

Quelle est ta plus grande réussite de 2012?
J’ai beaucoup cheminé cette année. J’ai réalisé que je m’étais beaucoup oubliée, que je ne m’écoutais pas tout le temps et que je rejetais plusieurs aspects de ma personne. J’ai réalisé qu’il faut s’aimer au complet. Finalement, en s’acceptant pour ce que l’on est, on se rend compte que ce que l’on aimait moins en soi est beaucoup moins noir que ce que l’on imaginait.

«Vous allez découvrir une autre facette de ce que je suis en tant qu’artiste.»

Comment entrevois-tu l’année 2013?
L’année 2013 ne ressemblera à rien de ce que j’ai connu jusqu’à présent. Je suis en grande création de mon prochain album actuellement et nous allons entamer la production l’an prochain. Un premier extrait devrait être dévoilé au printemps et l’album lancé à l’automne. Je ne veux pas en dire plus, seulement que vous allez découvrir une autre facette de ce que je suis en tant qu’artiste.
Comment vas-tu vivre le temps des Fêtes?
J’ai plusieurs partys avec les amis et la famille. Le 24, comme le veut la tradition, on fait la fête chez ma tante dans le coin de Châteauguay. Ma famille est acadienne alors on est une belle gang de «fêteux»!
Après Noël je compte aller relaxer au soleil. Je n’ai pas choisi où encore, mais je veux partir en voyage.
Quel est ton plus beau souvenir de Noël?
Le premier Noël où mon père est venu fêter avec ma mère et moi. Ce souvenir restera toujours gravé dans ma mémoire. Mes parents ont vécu une histoire d’amour compliquée et ils se sont finalement mariés en 2010.
Est-ce qu’il y a une tradition à laquelle tu tiens particulièrement?
J’ai un rituel très important. Chaque année, j’écris tous mes souhaits pour l’année qui vient et je les place dans une boîte. Ce sont des vœux que je garde pour moi. À la fin de l’année, je l’ouvre et remplace les souhaits que j’avais notés l’année précédente par les nouveaux. C’est toujours bien spécial de lire ce qui s’est réalisé dans le lot.

Commentaires :
commentaires